Punaise de lit piqure : comment soulager les démangeaisons ?

Punaise de lit piqure

En tant qu’insectes hématophages, les punaises de lit puisent directement ce qu’il leur faut dans le sang des personnes qu’elles piquent. Si vous avez déjà été victime de leur piqûre, c’est qu’elles ont pompé votre sang. Pour ce faire, la punaise de lit dispose d’un rostre composé de toutes petites aiguilles. Lors d’une piqûre, vous vous faites en même temps injecter de la salive de l’insecte, qui possède des propriétés anesthésiantes et anticoagulantes. Cela explique le fait que vous ne sentiez rien sur le coup et même jusqu’à dix minutes plus tard. Ensuite, vous ressentirez des démangeaisons qui deviennent parfois très désagréables au point de vous gêner dans vos activités quotidiennes. Comment combattre ce fléau ? Le point.

Démangeaisons après une piqûre de punaise de lit

Si une punaise de lit vous a malheureusement piqué, la réaction cutanée en conséquence sera dictée par votre organisme. La majorité des gens aura des boutons un jour plus tard et, plus le nombre de boutons est important, plus les démangeaisons seront intenses. Votre sommeil pourra même en être lourdement perturbé. D’ailleurs, le trouble du sommeil est un des problèmes liés directement à l’infestation de punaises. Néanmoins, près d’un tiers de gens n’auront pas de boutons, à moins d’être victimes d’une vraie invasion. A contrario, d’autres individus seront si sensibles qu’ils auront une réaction allergique immédiatement sous forme d’énormes boursouflures enflammées. Ces zones qui démangent sont susceptibles de mettre la victime en état de choc. Dans ce cas, il lui faudrait un accompagnement médical le plus rapidement possible. Cela étant, la plupart des gens auront tout simplement la peau irritée après une piqûre punaise de lit.  Le prurit qui s’ensuit disparaît après quelques jours, mais peut aussi persister jusqu’à deux semaines.

Piqûres de punaises : réflexes à adopter

Si des boutons apparaissent suite à une piqure de punaise de lit, vous devez d’abord rincer la zone concernée à l’eau tiède. Ensuite, appliquez du savon (idéalement avec pH neutre) et faites mousser abondamment. Attendez que la mousse soit sèche et présente une certaine opacité. N’hésitez pas à recouvrir complètement les boutons en mettant autant de quantité de savon que nécessaire. Il faut une dizaine de minutes pour que le nettoyant agisse en profondeur. Au bout de 3 à 4 minutes, procédez au rinçage de la peau à l’eau tiède. Cela vous évitera une éventuelle surinfection de la plaie.

Afin de soulager le prurit, divers produits que vous avez à la maison peuvent vous aider. Par exemple, vous pouvez fabriquer une pâte avec du bicarbonate de soude humidifié, puis l’appliquer sur les boutons, comme avec le savon. Certains utilisent du coton imbibé de jus de citron avant l’application. Cela permet de sécher préalablement la peau. Vous pouvez également utiliser du gel d’aloe vera sur les piqûres. Grâce à ses vertus antibiotiques, celui-ci empêchera l’apparition d’infections, tout en soulageant les démangeaisons. De plus, l’aloe vera est réputé efficace pour réduire les douleurs, freiner l’inflammation et favoriser la cicatrisation.

Autres remèdes de grand-mère contre les démangeaisons

Si les solutions précédentes se sont soldées par un échec, vous pouvez tenter d’autres remèdes de grand-mère pour venir à bout de la punaise de lit piqure. Le menthol est bien connu pour calmer les prurits, c’est la raison pour laquelle il est présent dans divers produits de dermatologie. Pour soigner votre plaie, vous devez donc étaler une fine couche de dentifrice à la menthe sur vos rougeurs cutanées et laisser le produit sécher quelques heures. À défaut de trouver du menthol, utilisez de l’huile essentielle de menthe poivrée mélangée avec de l’aloe vera.

Par ailleurs, vous pouvez frotter la partie interne d’une peau de banane contre vos plaies. Ce fruit possède des propriétés analgésiques indéniables, vous permettant de soulager les picotements et irritations. En application sur vos boutons de morsure des punaises de lit, la peau sera asséchée et se cicatrisera plus rapidement.

Morsure punaise de lit : traitements médicaux

Vous devrez parfois avoir recours à un traitement punaise de lit en pharmacie dans le cas où les démangeaisons sont trop intenses. Des boutons de grosse taille sont le symptôme d’une réaction allergique importante, auquel cas vous devez consulter un médecin sans tarder.

Même si le danger lié à l’infestation de punaise de lit reste limité, il vaut mieux soulager le prurit au plus vite. Généralement, le pharmacien vous conseillera de la crème à base de cortisol à appliquer sur les plaies. Les crèmes pommades avec cortisol inférieur à 1 % sont délivrés sans ordonnance. Si votre peau présente une manifestation d’allergie, le médecin pourra vous prescrire en plus des antihistaminiques. Ces derniers sont commercialisés sous forme de crème ou de gel. Des analgésiques peuvent aussi s’avérer nécessaires pour remédier aux troubles du sommeil occasionnés.

Autre solution : une lotion à base de calamine. Cela va réduire les démangeaisons, l’actif étant particulièrement recommandé en cas de sécheresse cutanée. La calamine est largement utilisée pour traiter certaines maladies connues comme l’atopie ou la varicelle.

Faire appel aux services d’une entreprise de dératisation à Marseille
Punaise de lit à Paris : savoir la reconnaître