Top 3 des remèdes de grand-mère pour venir à bout des parasites

En ces temps présents, la méfiance vis-à-vis des médicaments chimiques ne cesse de croître. De plus, ils ne semblent pas aussi accessibles, en matière de coûts. Ainsi, la plupart des gens se tournent vers les remèdes traditionnels pour traiter les parasites, et beaucoup d’autres maladies.

L’ail comme premier anthelminthique naturel

Outre ses bienfaits pour la défense immunitaire, l’ail s’avère également être un bon vermifuge. En effet, cette plante potagère est un remède efficace contre les infections parasitaires de l’intestin. Outre cela, en prendre régulièrement améliorerait le microbiote intestinal humain, c’est-à-dire que sa prise régulière entretient les commensaux (des microbes) vivant en symbiose avec le corps. De plus, l’ail peut être consommé en nature ou cuit. À savoir, d’autres le préfèrent en infusion, car cela permet de réduire l’odeur assez nauséabonde de cet aliment. Seulement, l’ail infusé nécessite d’être pris à jeun, plus précisément 2 heures avant le petit déjeuner. Sinon, il est hautement recommandé d’en manger au maximum. Ainsi, il serait mieux d’en mettre dans vos salades, et aussi dans vos plats quotidiens.

Les pépins de courges pour combattre les vers solitaires

Effectivement, les graines de courge sont de bons anthelminthiques naturels. Pour information, les pépins des curcubitacées ont le pouvoir d’effrayer particulièrement les ténias. Ainsi, il est conseillé d’en manger le plus souvent possible. D’ailleurs, il existe des huiles de pépins de courges qui servent uniquement à traiter les parasites intestinaux. Pareillement, à l’ail, il est possible d’en faire une infusion. Mais pour cela, vous aurez besoin de 10 grammes de poudre de pépins, que vous allez mélanger avec un verre de lait chaud. En parallèle, un massage dans le sens des aiguilles d’une montre vous sera aussi exhorté. Pour les personnes allergiques au lactose, vous pourriez mélanger cette poudre avec du miel. Par contre, ce mélange pâteux doit être pris 15 minutes avant le sommeil.

Les huiles essentielles pour traiter les infections parasitaires de l’intestin

Avant tout, l’huile essentielle est un vermifuge naturel, qui n’est pas autorisé aux nourrissons. Aussi, toutes les huiles essentielles ne peuvent jouir de cette qualité de vermifuges naturels. Seules les huiles essentielles de camomille, de thym, et d’arbre à thé sont capables de traiter les parasites intestinaux.  Outre cela, l’utilisation de l’huile essentielle nécessite beaucoup de précautions, étant donné que certains types de peau sont allergiques aux essences végétales. Ainsi, un test d’allergie vous sera exigé, car l’huile essentielle devra être appliquée sur votre peau pendant 2 semaines. Mais encore, vous serez obligé d’en prendre oralement. N’oubliez pas de diluer l’essence végétale avec du miel pour adoucir sa prise ! En matière de traitement, il s’avère inutile de soigner une seule personne, car tous les membres de la famille et les animaux domestiques sont concernés.

Comment éradiquer naturellement les puces ?
Que faire en cas de piqûre de tique ?